top of page

Le jour où j'ai tout changé : Le Moment Clé où tout a Basculé !

Il est crucial d'aborder chaque tempête de la vie comme une opportunité de changement. Si vous me découvrez par les réseaux sociaux sans vraiment me connaître, vous pourriez penser que tout m'est facile, que la chance a toujours été de mon côté. Votre première impression serait peut-être que je suis privilégiée d'être née dans un pays occidental, épargné par la guerre et les conflits, où les femmes jouissent de liberté, combinée au fait que je suis blanche... C'est un fait : j'ai été chanceuse à bien des égards. Pourtant, pour le reste...


En écrivant, je me remémore une entrevue d'Isabelle Nanty avec David Laroche où elle exprimait en substance : je me moque de l'opinion des autres, une indifférence installée depuis le jour où j'ai réalisé que nous sommes tous semblables, avec nos propres ennuis, épreuves, incertitudes... Nous pouvons feindre, mais notre nature est la même.


Cette perspective est si juste. Ainsi, cessez de vous comparer, abandonnez l'idée que ma route a toujours été aisée en raison de ce que vous voyez sur les réseaux. C'est un choix réfléchi de ma part de mettre en lumière le positif, car c'est ce sur quoi je me concentre, ce à quoi je donne de l'importance aujourd'hui.

J'avais l'impression que chaque épreuve en appelait une autre ! Comme si je me noyais et qu'à chaque fois que j'apercevais la côte, une nouvelle vague m'emportait au loin. C'était un cycle infernal. Pourquoi continuer à lutter ?

Aujourd'hui, j'ai le désir de partager avec toi une véritable épreuve, le catalyseur qui a profondément transformé la femme que je suis aujourd'hui, celle qui te parle en ce moment. Plutôt que de m'étendre sur mon passé, sur des thèmes tels que le manque de confiance en moi, le syndrome de l'imposteur, ou l'impact de mon poids sur ma confiance, sujets que j'explore dans mon article "Mon poids ne définit pas ma valeur", ou sur mes revers en entrepreneuriat, et les obstacles rencontrés... Tout cela n'a plus d'importance ! Mon seul souhait est d'évoquer ce moment précis, celui où j'ai cessé de verser des larmes, de me lamenter sur mon sort, de questionner "pourquoi moi" !


Il y a tout juste un an, quasiment jour pour jour, je célébrais une année financièrement positive, respirant enfin après des mois de serrage de ceinture. J'embrassais l'avenir avec optimisme, persuadée que mes ennuis pécuniaires étaient derrière moi. En tant que mère célibataire de deux enfants, bien que ma situation financière fût confortable, chaque euro était à compter, sans marges pour les extras, les vacances, ou les frivolités, hormis les coûts exorbitants de l'école privée de ma fille, que j'assumais seule.

Avoir deux bons salaires peut sembler idéal, mais une seule source de revenu pour subvenir aux besoins de deux enfants est un équilibre fragile. Tout était axé sur l'essentiel, sans extra ou voyage en famille.

J'avais l'impression que chaque épreuve en appelait une autre ! Comme si je me noyais et qu'à chaque fois que j'apercevais la côte, une nouvelle vague m'emportait au loin. C'était un cycle infernal. Pourquoi continuer à lutter ?

Et puis est tombé le coup de grâce : un courrier de la CAF exigeant un remboursement exorbitant et me signifiant la fin des APL, suivi d'un recalcule des URSSAF, incluant mes épargnes retraite et ma mutuelle santé depuis 2018 en tant que revenus, pulvérisant tout espoir dans un abîme de désespoir insurmontable. Je me retrouvais avec quasi autant d'URSSAF que de revenus par mois. (On m'avait conseillé de le faire passer sur la boîte, loi Madelin, bablal, je n'y connaissais rien - si j'avais su...) Ces quelques euros gagnés en trop, me propulsant dans une nouvelle tranche, m'ont laissée anéantie, sans la moindre lueur d'issue possible. Le poids de l'injustice fiscale s'est rapidement transformé en fardeau émotionnel, minant mon moral et m'enveloppant d'oppression. La colère, l'incompréhension, et un profond sentiment d'impuissance se sont enracinés en moi, érodant toute once d'optimisme ou de tranquillité. Chaque facture, ne faisait qu'accentuer le gouffre de désespoir dans lequel je me trouvais, sans bouée de sauvetage en vue. Je m'étais tant battue pour remonter la pente après les séquelles du COVID, après un bilan affichant -27 000€ suite aux annulations sanitaires de mes événements, après mon deuxième divorce où tout était à reconstruire à zéro, traversant ces épreuves les unes après les autres... J'avais l'impression que chaque épreuve en appelait une autre ! Comme si je me noyais et qu'à chaque fois que j'apercevais la côte, une nouvelle vague m'emportait au loin. C'était un cycle infernal. Pourquoi continuer à lutter ?


Et puis j'ai arrêté de pleurer ....


Alors j'ai repensé ces vidéos, livres, articles centrés sur la croissance personnelle, j'ai réalisé l'impératif de prendre en main ma propre vie. Ne pas dépendre des autres pour me sortir des difficultés, mais trouver en moi les ressources nécessaires pour avancer. Refuser d'adopter une mentalité d'assistée était essentiel pour moi, car je désirais bâtir mon existence selon mes propres valeurs, mes aspirations.

Plonger dans le piège du questionnement simpliste "pourquoi moi ?" sous-entendait pour moi un abandon de ma responsabilité propre, déchargeant sur les autres le contrôle de mon existence, la réussite comme les échecs inclus. Cette approche allait à l'encontre de ma volonté de devenir maître de mon propre destin, d'être l'artisan de ma vie. En prenant en charge un par un les défis qui jalonnaient mon chemin, j'ai compris que la clé résidait dans mon aptitude à trouver des solutions concrètes, à agir de manière déterminée et responsable pour façonner le cours de ma vie. Car assumer ses responsabilités permet non seulement de renforcer sa confiance en soi, mais également d'ouvrir la voie vers une autonomie profonde et un sentiment de contrôle sur son propre destin.


Défi n°1 : Ma rémunération actuelle ne me permet pas de vivre la vie dont je rêve

Comment augmenter mes revenus ? Quels sont mes véritables rêves au fond ? Je suis restée en mode automatique depuis tellement longtemps que j'ai perdu de vue mes aspirations profondes !


Observation n°1 : Mes tarifs sont trop bas car je lutte contre le syndrome de l'imposteur.


Observation n°2 : Je tends souvent à offrir trop de prestations gratuites à mes clients.


Observation n°3 : Mes offres ne sont pas suffisamment claires, ma clientèle cible n'est pas définie, je m'éparpille dans trop de domaines différents, rendant floue ma proposition de valeur. Je ne m'applique pas les précieux conseils que je dispense à mes clients. Ils sont toujours prioritaires et je néglige trop souvent ma propre communication.


Observation n°4 : J'ai clairement besoin d'assistance.


Solution : J'ai décidé de faire appel à un coach et de suivre une formation. À ce moment-là, j'avais un certain montant de côté pour les "au cas où" et j'ai investi entièrement cette somme dans ce projet. J'ai pris un risque, j'ai quitté ma zone de confort, j'ai abandonné la vision à court terme. Animée par une détermination inébranlable, je me suis fixé des objectifs clairs.


Résultats : Cette décision s'est avérée être la meilleure de ma vie: le risque que j'ai pris m'a véritablement transformée. Tout au long de l'année 2023, j'ai recentré mes efforts, osé être moi-même, affirmé ma singularité, sans chercher à plaire mais simplement à être authentique. J'ai continué à investir en moi, consciente que je semais aujourd'hui pour récolter demain. Le chemin fut ardu, extrêmement difficile. À plusieurs reprises, j'ai envisagé d'abandonner ; même la veille du lancement de SuperBloom, des doutes m'assaillaient. Pourtant, je n'ai rien lâché. Aujourd'hui, un an après, je génère régulièrement 10 000 euros par mois, mais j'ai choisi de maintenir mes revenus inchangés par prudence. J'ai inauguré mon académie Superbloom pour accompagner les femmes se trouvant à la même étape où j'étais il y a un an, les aidant à effectuer la même transformation en les coachant et en les formant pour atteindre leurs rêves de vie. Il est curieux de constater que j'ai davantage de demandes pour du coaching individuel que de membres pour l'académie, mais je garde confiance en la réussite. Les résultats probants de cette approche s'afficheront bientôt, porteurs d'une dimension collective enrichissante, offrant à ces femmes un accompagnement personnalisé à un tarif avantageux.


À travers les épreuves, les lourds défis et les incertitudes, j'ai découvert en moi une force insoupçonnée et une résilience inébranlable. Chaque obstacle s'est révélé être une occasion de croissance et de transformation. En intégrant les préceptes du stoïcisme et en adoptant une attitude proactive, j'ai tracé un chemin vers un avenir plus épanouissant et authentique. Cette tempête m'a enseigné que la clé réside dans notre capacité à surmonter nos peurs, à prendre des risques et à croire en notre potentiel. Se constituer en tant qu'architecte de sa vie, naviguant entre les tempêtes avec fermeté et optimisme, cela ouvre la voie à une existence résolue, marquée par la confiance, la croissance personnelle et l'épanouissement.   Les problèmes d'hier deviennent alors les solutions de demain, transformant la vie en une aventure passionnante où chaque défi est une opportunité de se réinventer et de s'élever vers de nouveaux horizons prometteurs. Si toi qui me lis, tu traverses actuellement une tempête, reprends espoir, car même au cœur des tourments, tu possèdes la force de tout changer.  Si tu me découvres grâce à cet article, je suis Caroline Beck, coach communication et Stratégie. Mon objectif est de t'accompagner dans ton parcours, en te fournissant les outils et les connaissances nécessaires pour développer ton entreprise avec authenticité et succès.  N'hésite pas à visiter mon site Web pour en savoir plus sur les différents modules, formations et ressources que je propose dans l'académie. Je serais ravi de t'accueillir parmi notre communauté inspirante et soutenante.
Photo : Babouchkatelier

Défi n°2 : Mon ex-mari LOL

Il est indéniable que je me plaignais inlassablement de supporter seule les frais de scolarité de ma fille dans une école privée. Cette décision remontait à cinq ans, prise conjointement, mais il n'a jamais participé financièrement. À un moment, j'avais timidement envoyé un ou deux SMS pour lui demander sa contribution, mais j'avais vite abandonné.

Un premier motif : mon orgueil désirait me prouver que je pouvais m'en sortir seule.

Deuxièmement, la peur me retenait. Les trois années de procédure de divorce, de luttes incessantes, avaient épuisé mes ressources morales. Je redoutais de replonger dans le tumulte d'une nouvelle confrontation judiciaire. Il m'avait tout ôté, et je doutais d'avoir la force de l'affronter à nouveau. Cette part qu'il me devait légalement constituait pourtant une solution.


Solution : J'ai rassemblé le courage de réclamer ce qui m'était dû. J'ai décidé de saisir le juge aux affaires familiales : sans recourir à un avocat, j'ai préparé et déposé mon dossier ! J'ai surmonté ma peur. J'ai pris conscience que je ne voulais plus laisser son opinion de moi avoir le moindre impact sur ma vie.


Résultats : J'ai remporté la bataille ! Je ne peux pas dissimuler le fait que j'ai dû faire preuve de calme en pratiquant des exercices de respiration avant de pénétrer dans la salle d'audience, me répétant sans relâche des pensées positives : tu vas réussir, tu as le droit à cet argent, tu es légitime, puissante, courageuse, méritante d'abondance... Aujourd'hui, cette pression financière a disparu. J'ai même pu emmener ma fille en vacances l'été dernier grâce à la somme qu'il a dû me rembourser, et nous partons de nouveau le mois prochain.


À travers les épreuves, les lourds défis et les incertitudes, j'ai découvert en moi une force insoupçonnée et une résilience inébranlable. Chaque obstacle s'est révélé être une occasion de croissance et de transformation. En intégrant les préceptes du stoïcisme et en adoptant une attitude proactive, j'ai tracé un chemin vers un avenir plus épanouissant et authentique. Cette tempête m'a enseigné que la clé réside dans notre capacité à surmonter nos peurs, à prendre des risques et à croire en notre potentiel. Se constituer en tant qu'architecte de sa vie, naviguant entre les tempêtes avec fermeté et optimisme, cela ouvre la voie à une existence résolue, marquée par la confiance, la croissance personnelle et l'épanouissement.   Les problèmes d'hier deviennent alors les solutions de demain, transformant la vie en une aventure passionnante où chaque défi est une opportunité de se réinventer et de s'élever vers de nouveaux horizons prometteurs. Si toi qui me lis, tu traverses actuellement une tempête, reprends espoir, car même au cœur des tourments, tu possèdes la force de tout changer.  Si tu me découvres grâce à cet article, je suis Caroline Beck, coach communication et Stratégie. Mon objectif est de t'accompagner dans ton parcours, en te fournissant les outils et les connaissances nécessaires pour développer ton entreprise avec authenticité et succès.  N'hésite pas à visiter mon site Web pour en savoir plus sur les différents modules, formations et ressources que je propose dans l'académie. Je serais ravi de t'accueillir parmi notre communauté inspirante et soutenante.
Photo : Babouchkatelier

Défi n°3 : CAF et URSSAF

L'un des préceptes du stoïcisme que j'applique au quotidien est l'acceptation paisible du destin et la domination de soi, en cherchant à vivre en harmonie avec la nature et en se libérant des perturbations émotionnelles. Pourtant, ce jour-là, je peinais à contenir mes émotions perturbatrices.


Solutions : J'ai choisi d'accepter que je n'aie aucun pouvoir pour modifier les circonstances. Je ne peux modifier les lois, ni refaire le passé, ni changer les décisions prises auparavant. Toutefois, je peux adopter une approche plus proactive à l'avenir, être plus attentive à ma gestion comptable, et ne pas simplement déléguer intégralement à un cabinet. J'ai réussi à trouver une solution pour échelonner ma dette.


Résultats : Aujourd'hui, j'ai une approche à long terme de mes dépenses et charges, je réfléchis et me documente avant de prendre des décisions, que ce soit pour augmenter mon épargne retraite, modifier mon contrat de santé, ou même m'accorder une augmentation de 200€ par mois. Je m'informe sur les répercussions de ces choix sur mes charges et ma situation fiscale.



Conclusion :

À travers les épreuves, les lourds défis et les incertitudes, j'ai découvert en moi une force insoupçonnée et une résilience inébranlable. Chaque obstacle s'est révélé être une occasion de croissance et de transformation. En intégrant les préceptes du stoïcisme et en adoptant une attitude proactive, j'ai tracé un chemin vers un avenir plus épanouissant et authentique. Cette tempête m'a enseigné que la clé réside dans notre capacité à surmonter nos peurs, à prendre des risques et à croire en notre potentiel. Se constituer en tant qu'architecte de sa vie, naviguant entre les tempêtes avec fermeté et optimisme, cela ouvre la voie à une existence résolue, marquée par la confiance, la croissance personnelle et l'épanouissement.


Les problèmes d'hier deviennent alors les solutions de demain, transformant la vie en une aventure passionnante où chaque défi est une opportunité de se réinventer et de s'élever vers de nouveaux horizons prometteurs. Si toi qui me lis, tu traverses actuellement une tempête, reprends espoir, car même au cœur des tourments, tu possèdes la force de tout changer.


Si tu me découvres grâce à cet article, je suis Caroline Beck, coach communication et Stratégie. Mon objectif est de t'accompagner dans ton parcours, en te fournissant les outils et les connaissances nécessaires pour développer ton entreprise avec authenticité et succès.

N'hésite pas à visiter mon site Web pour en savoir plus sur les différents modules, formations et ressources que je propose dans l'académie. Je serais ravi de t'accueillir parmi notre communauté inspirante et soutenante.


Cliquez ici pour découvrir l'Académie SuperBloom 


Si ces mots résonnent en toi, si tu sens l'appel à démanteler tes propres murs, je t'invite à nous rejoindre dans notre communauté Superbloom. Ensemble, nous explorons, nous apprenons, nous grandissons – en affaires et dans la vie.



Au plaisir de te lire à mon tour,

Caroline

Caroline Beck - coach Business et Communication

@carolinebeck.communication


29 vues0 commentaire

Comments


bottom of page