top of page

Construis ta propre évasion : Libère-toi des entraves émotionnelles et trace ton chemin


Si tu peux le rêver, tu peux le faire, comme disait Walt Disney !

Le WE dernier lors d’une fête de famille j’ai annoncé que dans 2 ans je serai millionnaire ! Fou rire général ! C’était prévisible, mais verbaliser l’envie de passer à un putain de palier supérieur rendait tout cela plus réél. Je m’étais dit, maintenant je dois le faire, ce n’est plus juste une idée dans ma tête, comme toutes les autres que je n’ai jamais accomplies. J’ai décidé que dans 3 ans je voudrais passer le palier des 1M€ de CA. Honnêtement si je n’y arrive pas et que je ne fais que 500K€ je serai plus qu’heureuse. Oscar Wilde disait : « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles ». Un objectif par définition vise un idéal, il est donc difficile à atteindre, mais jamais impossible.

Si tu peux le rêver, tu peux le faire, comme disait Walt Disney ! BLOG Caroline Beck Communication
Si tu peux le rêver, tu peux le faire, comme disait Walt Disney ! BLOG Caroline Beck Communication
Je ne savais plus rêver !

Je me suis rendu compte lors du début de mon accompagnement que j’étais devenue incapable de rêver. J’ai si souvent entendu cette phrase dans la bouche de mes proches, étant plus jeune “MDR Arrêtes de rêver !” que j’ai fini par obtempérer. Tu te souviens sûrement qu’on t’a également souvent répété cette phrase, quand tu étais enfant, adolescente et que tu rêvais ta vie d’adulte. Moi, je voulais être archéologue comme Indiana Jones, puis Paléontlogue comme dans Jurrasic Park, puis auteur à succès comme Toklien, réalisatrice de film comme Spielberg ou Lucas, …


“Ohhhh Caroline, toujours en train de rêver, jamais les pieds sur terre.” Et a force de me répéter, encore et encore, la vie ce n’est pas ça, tu auras un boulot de secrétaire comme ta mère, ou comptable sa paie bien. Reviens sur terre ! C’est ce que j’ai fait et j’ai complètement oublié de rêver, je devais avoir un boulot pour payer mes factures, point ! Et même si finalement je suis devenue entrepreneuse, je n’ai jamais fait exploser mon potentiel, pourquoi ? Mon but était d’avoir le pied sur terre et de payer mes factures ?


Au début de mon accompagnement on nous a demandé de faire un exercice, a priori super simple : rédiger une dream-list ! Mais j’ai complètement bugger, mon cerveau ne savait même plus rêver, se projeter, rêver un objectif différent d’un objectif de survie. J’ai alors fait une médiation guidée pour imaginer ma vie de rêve, si je n’avais aucunes entraves, si tout était possible, si je me trouvais dans la salle n°1 du rêveur de Walt Disney.


Et j’ai recommencé à rêver … Doucement … ce n’était pas comme un genre d’explosion d’idées, mais progressivement j’ai commencé à avoir des rêves de plus en plus ambitieux. D’abord avoir une femme de ménage (LOL, oui je sais, mais ce serait le kiff totale pour moi), et à la fin j’avais une villa en bord de plage dans les Caraïbes ou je me rendais avec mon jet privé (Mega LOL) L’idée ce cet exercice était que tout est possible.


Puis j’ai commencé à analyser tout cela pour voir ce qui était vraiment important pour moi et ce que pouvait mettre en place pour y arriver. J’ai utilisé la technique du IKIGAI japonais (voir mon post à ce sujet). Et soudain mais rêves ne me semblaient plus aussi inaccessibles.


Réapprendre à rêver ! BLOG Caroline Beck Communication
Réapprendre à rêver ! BLOG Caroline Beck Communication

Zone de confort VS zone d'épanouissement

C’est rassurant de rester dans notre cocon, dans notre environnement, de ne pas sortir de sa zone de confort. Rester là où sont nos marques. Pendant longtemps, j'ai préféré cette sécurité familière à l'inconnu. Les rêves semblaient si lointains, si hors de portée. Mais grâce à mon accompagnement, j'ai commencé à remettre en question cette mentalité limitante. J'ai réalisé que mon cocon était en réalité une prison qui m'empêchait de m'épanouir pleinement.


Il est facile de se complaire dans la routine, de se contenter d'une vie ordinaire. On m'a souvent dit que je devrais me satisfaire de ce que j'avais, que les rêves étaient réservés aux utopistes. Mais au fond de moi, je savais qu'il y avait quelque chose de plus grand qui m'appelait. L'exercice de la dream-list a été un point de rupture pour moi. En explorant les recoins de mon imagination, j'ai retrouvé la flamme de mes aspirations enfouies.


Peu à peu, ces rêves ont commencé à prendre forme. Ils n'étaient plus des chimères inaccessibles, mais des objectifs tangibles à poursuivre. J'ai réalisé que j'avais le pouvoir de donner vie à ces rêves, de les transformer en réalité. Les limitations que je m'étais imposées étaient en réalité des barrières auto-érigées, des clés que je détenais sans le savoir.


Ce processus m'a conduit à une remise en question profonde de mes choix de vie. J'ai compris que le conformisme et la sécurité ne garantissaient pas le bonheur. Je ne voulais plus seulement payer mes factures et survivre, je voulais vivre pleinement. Je me suis rendu compte que pour réaliser mes rêves les plus audacieux, je devais sortir de ma zone de confort, affronter mes peurs et embrasser l'incertitude.


Le chemin du rêveur est semé d'obstacles et d'incertitudes, mais c'est aussi un chemin rempli d'opportunités et de découvertes. Je me suis donné la permission de rêver à nouveau, de me fixer des objectifs audacieux et de me lancer à corps perdu dans leur poursuite. Chaque jour, je prends des mesures concrètes pour avancer vers ces rêves, en utilisant les enseignements du concept japonais de l'Ikigai pour trouver l'intersection entre mes passions, mes talents, ma valeur ajoutée et les besoins du monde.


Le plus étonnant dans tout cela, c'est que mes rêves semblent de moins en moins inaccessibles. Chaque petit pas que je fais me rapproche un peu plus de leur réalisation. En osant rêver, j'ai découvert un pouvoir insoupçonné en moi. Je suis en train de briser les chaînes de ma propre prison émotionnelle et d'explorer les horizons infinis de ce que je peux accomplir.


Alors, je t'invite à te poser cette question : es-tu prête à braver tes peurs, à sortir de ta zone de confort et à rêver grand ? Les clés de ta cellule sont entre tes mains.


Se libérer des croyances limitantes ! BLOG Caroline Beck Communication
Se libérer des croyances limitantes ! BLOG Caroline Beck Communication

Croyances limitantes

Pour avancer, il faut te débarrasser de tes croyances limitantes, celles qui sont ton moteur depuis l'enfance, et les envoyer valser loin, très loin. Ces petites voix intérieures qui nous disent que nous ne sommes pas assez compétentes, pas assez audacieuses, ou pas assez capables de réussir dans le monde impitoyable des affaires. Eh bien, j'ai une nouvelle pour ces croyances limitantes : elles n'ont pas leur place dans ma vie d'entrepreneuse déterminée !


  • "Je ne suis pas assez compétente pour diriger une entreprise prospère."

  • "Je ne peux pas avoir une famille et diriger une entreprise en même temps."

  • "Je suis trop timide pour vendre mes produits/services efficacement."

  • "Les gens ne me prendront pas au sérieux en tant que chef d'entreprise parce que je suis une femme."

  • "Je ne peux pas prendre de risques financiers importants car je suis la seule personne à subvenir à ma famille."

  • "Je ne peux pas déléguer de responsabilités car personne ne peut faire le travail aussi bien que moi."


Peut-être te reconnais-tu dans l'une de ces croyances limitantes ? Si c'est le cas, sache que tu n'es pas seule. Briser le cycle de ces croyances peut être extrêmement difficile. Elles sont souvent enracinées profondément en nous, façonnées par nos expériences passées, nos influences culturelles et nos schémas de pensée. Elles peuvent même sembler si réelles et immuables qu'il est facile de se laisser piéger par elles.


Je suis passée par là, je connais les doutes et les peurs qui accompagnent la remise en question de ces croyances limitantes. Et je les combats encore aujourd’hui. C'est un voyage intérieur intense et parfois déconcertant. Mais laisse-moi te dire une chose : cela vaut vraiment le coup.


En brisant ces croyances, tu libères un potentiel extraordinaire en toi. Tu commences à réaliser que tu es capable de bien plus que tu ne l'aurais jamais imaginé. Tu découvres une force intérieure qui te pousse à prendre des risques, à sortir de ta zone de confort et à poursuivre tes rêves avec une audace renouvelée.


Bien sûr, ce ne sera pas facile. Tu devras faire face à tes peurs, à l'incertitude et parfois à des réactions négatives de ton environnement. Mais rappelle-toi que tu es la créatrice de ta propre destinée. Tu as le pouvoir de reprogrammer tes pensées, de te défaire de ces croyances limitantes et de façonner une réalité qui reflète tes aspirations les plus profondes.


Alors, prends courage, ma chère entrepreneuse, et embrasse ce voyage de transformation. N'oublie pas que tu n'es pas seule dans cette démarche. Il existe des ressources, des soutiens et des communautés de femmes formidables prêtes à t'encourager et à t'inspirer tout au long de ton parcours.


Briser le cycle des croyances limitantes demande du temps, de la persévérance et un profond désir de vivre une vie authentique et épanouissante. Mais lorsque tu te libères de ces chaînes, tu découvriras une version de toi-même plus audacieuse, plus confiante et plus alignée avec tes aspirations. Et crois-moi, ma chère, cela en vaut largement la peine.


Alors, mes entrepreneuses badass, levez-vous, secouez-vous de ces croyances limitantes et embrassez votre potentiel illimité. C'est le moment de briller, de faire preuve d'audace et de montrer au monde ce dont nous sommes capables. Rien ne peut nous arrêter lorsque nous nous libérons de ces chaînes auto-imposées. Il est temps de faire taire les doutes et de vivre pleinement notre vie d'entrepreneuses audacieuses et inspirantes. Le monde est notre terrain de jeu, et nous sommes prêtes à le conquérir avec panache et succès.

N'arrête jamais de rêver et de croire en toi  ! BLOG Caroline Beck Communication
N'arrête jamais de rêver et de croire en toi ! BLOG Caroline Beck Communication

CONCLUSION

En conclusion, chères entrepreneuses audacieuses, rappelle-toi qu'il est essentiel de briser les chaînes de tes croyances limitantes pour atteindre ton plein potentiel. Nous avons le pouvoir de rêver en grand, de sortir de notre zone de confort et de tracer notre propre chemin vers le succès. Le voyage pour se libérer de nos prisons émotionnelles peut sembler difficile, mais les résultats en valent largement la peine.


N'oublie pas que tu n'es pas seule dans cette démarche. Il existe des communautés de femmes inspirantes et des ressources précieuses pour t’accompagner tout au long de ton parcours. Je t’offre également ma Dream List, cet outil puissant qui a transformé ma vie et que j’ai refait à ma sauce pour t’aider à formuler tes rêves et à les concrétiser.


Alors, je t’invite à visiter mon site et à télécharger ta Dream List dès maintenant. De plus, abonnez-vous à ma newsletter pour recevoir des conseils, des ressources et des histoires inspirantes pour continuer à briser tes barrières et à réaliser tes rêves les plus audacieux.


Rappelle-toi, tu as les clés de ta propre évasion. Libère-toi des entraves émotionnelles, ose rêver et construis la vie que tu mérites. Ensemble, nous sommes prêts à faire bouger les lignes, à défier les attentes et à conquérir le monde entrepreneurial avec audace et passion.


Alors, allons-y et réalisons nos rêves !



Télécharge ta Dream List dès maintenant

et abonne-toi à ma newsletter pour t’inspirer et reçois des conseils pratiques pour ton business, ta stratégie digitale et réaliser tes rêves d'entrepreneuse.


Si tu as envie de m’envoyer un message sur Instagram pour me dire ce que tu as pensé de mon premier article de blog/podcast, ça me ferait vraiment plaisir de te lire ICI



Tu souhaites prendre RDV pour discuter de ton projet ?

Caroline BECK - 06 37 61 44 54

hello@caroline-beck.com

www.caroline-beck.com




Logo caroline beck

44 vues0 commentaire

Comments


bottom of page